CinéMutins

Se connecter / s'inscrire

Tomorrow Tripoli

VOST • Accès : Monde • Durée : 2h47
Connectez-vous ou créez un compte pour louer ou acheter ce film. Tomorrow tripoli Location 7 jours • 4 €  ou 1 crédit VOD Tomorrow tripoli Achat • 12 € Acheter le DVD sur laboutiquedesmutins.org
Guerre & guerilla Aventure Moyen-Orient
Documentaire Réalisé par Florent Marcie (France, 2015) Produit par No man’s land & Cie Proposé par Les Mutins de Pangée

DES HOMMES DANS LE TOURBILLON DE LA GUERRE

Aux premières heures de la révolution libyenne, pendant que le monde a les yeux rivés sur Benghazi, un petit groupe d’insurgés défie la dictature à l’autre bout du pays, à Zintan, dans les montagnes du Nefoussa. Coupés du reste du monde, assiégés par l’armée de Kadhafi, les montagnards vont, contre toute attente, infliger une série de revers aux troupes du régime, jusqu’à parvenir aux portes de Tripoli. De la guérilla du djebel au rivage de la méditerranée, Tomorrow Tripoli relate le combat de ces hommes simples et généreux, emportés par le tourbillon révolutionnaire.

OFFERT en complément du film :

Sur le chemin du combattant avec Florent Marcie (entretien en trois parties avec le réalisateur - 2h30)

En savoir +

Le réalisateur : Florent Marcie

Aller au-devant de l‘histoire. Rencontrer l‘autre dans ce qu‘il a de plus vrai. Ainsi pourrait-on résumer la motivation de Florent Marcie de filmer là où il filme. Des situations de guerre, de libération, de dénuement aussi. Il tourne, monte et finance lui-même ses films, dans une économie de moyens et une précarité qui le rapprochent sans conteste des hommes et des femmes qu‘il côtoie. En résulte des films longs formats, à la lisière entre cinéma et reportage, présentés en décalage de l‘actualité. Une forme de troisième voie qu‘il revendique.

Extraits de l’entretien avec le réalisateur

L’histoire du tournage du film et du parcours de Florent Marcie constitue une matière passionnante et pleine de rebondissements, jusqu’à la découverte du film par les Zintanais ayant affrété un Airbus pour aller voir la première à Sarajevo... L’entretien (avec des images inédites) est offert en intégralité en Achetant ou louant le film ici ou sur le DVD 2 du coffret. En voici des extraits montés :

VU PAR LES MUTINS DE PANGEE

Tomorrow Tripoli nous a bouleversé. C’est un choc. Vivre au coeur d’une insurrection pendant plus de 8 mois, passer à travers les balles, toucher la profondeur d’un soulèvement, le coeur des hommes qui se révoltent, qui prennent les armes et qui vont chercher le tyran chez lui... Nous n’avions jamais vu un tel film de cinéma documentaire. Voir ce film en salle est une expérience inoubliable, accroché à votre fauteuil comme si vous y étiez, avec la durée nécessaire pour sentir, saisir, approfondir... comprendre peut-être que le monde est complexe.
Nous avions rencontré Florent Marcie il y a quelques années lors de son autre grand film Itchéri Kenti, tourné en Tchétchénie. Depuis une trentaine d’années, Florent Marcie parcourt les zones de guerre et réalise des films dans la durée, y engageant sa propre vie jusqu’à la limite du possible. Discret et courageux, il n’avait jamais été blessé, ni pendant le siège de Sarajevo, ni sur les fronts de guerre Afghans, ni sous les bombes en Tchétchénie, ni sous les balles en Libye, ni dans les ruines de guerre à Mossoul ou à Raqqa... En janvier dernier, pour la première fois, il a été blessé au visage par une balle de LBD, tirée par la police alors qu’il filmait les manifestations des Gilets Jaunes à Paris dans le cadre de son nouveau film en cours sur l’Intelligence artificielle et l’humanité. Florent n’en tire aucune conclusion. Il ne s’habille jamais en victime ou en héros, il est un filmeur, il vit dans l’action et en assume les risques. C’est comme ça...

REVUE DE PRESSE

Négatif  : "Florent Marcie, explorateur, cinéaste & peintre de guerre". Voir l’entretien ICI

Le Nouvel Observateur  : "Documentariste hors-norme, M. Marcie a passé près de huit mois au côté de ces combattants. Après la Tchétchénie ("Itchkéri Kenti", tourné en 1996 dans Grozny en ruines), puis l’Afghanistan, son film se veut le troisième volet d’une fresque au long cours, consacrée aux hommes dans la guerre." L’article complet ici

AFP  : "Point d’orgue du film, la prise d’assaut, sous un déluge de feu, de Bab al-Aziziya, la forteresse présidentielle à Tripoli, dont Florent Marcie, qui collaborait alors pour l’AFP, annoncera la chute au monde entier. De cette épopée, on pressent déjà les racines du chaos à venir. "C’est un film sur l’énergie révolutionnaire, l’histoire d’une locomotive que l’on ne pourra plus arrêter", résume M. Marcie."

Aussi réalisé(s) par Florent Marcie

À DÉCOUVRIR

La VOD moins chère et plus simple avec

Les cartes prépayées