CinéMutins

Se connecter / s'inscrire

The Gatekeepers

VF • Accès : Monde • Durée : 01H41
Connectez-vous ou créez un compte pour louer ou acheter ce film. The Gatekeepers Location 7 jours • 4 €  ou 1 crédit VOD The Gatekeepers Achat fichier • 8 €
Moyen-Orient Guerre & guerilla
Documentaire Réalisé par Dror Moreh (France + Israël + Belgique + Allemagne, 2012) Proposé par Arte

Pour la première fois, six anciens directeurs du Shin Bet, l’agence de contre-espionnage israélienne, ont accepté de partager leurs expériences et de discuter publiquement de leurs décisions et de leurs actions. Interrogés face caméra, ils font la lumière sur la controverse entourant l’occupation qui a suivi la guerre des Six Jours, depuis 1967.
Nominé pour l’Oscar du meilleur documentaire

En savoir +

Revue de presse

Télérama : "Si ce film, nommé aux Oscars et primé à de multiples reprises, est si dérangeant, c’est parce qu’il raconte une histoire inédite d’Israël, jetant une lumière crue sur trente ans de lutte antiterroriste et d’errements face à la question palestinienne. Six anciens dirigeants du Shin Bet, le service de contre-espionnage, racontent tout de leurs actions sans esquiver les questions qui fâchent, les bavures et leurs doutes sur le bien-fondé de la stratégie déterminée par les responsables politiques. Un flot d’aveux précis, circonstanciés et d’une sidérante acuité. Du jamais-vu. Un peu comme si en France les anciens responsables de la DCRI dévoilaient les coulisses des affaires de sécurité intérieure auxquelles ils ont été confrontés depuis trois décennies. On en rêve."
Article complet à lire ici

Le Point : "Mais le plus étonnant de la part de ces six "gardiens", au-delà de l’évocation sans fard de leurs échecs et de leurs succès, c’est le jugement qu’ils portent sur la politique des différents gouvernements qu’ils ont servis. "Uniquement de la tactique, jamais de stratégie", déclare Yaacov Peri, chef du Shin Beth entre 1988 et 1994. Pour Youval Diskin comme pour le plus ancien d’entre eux, Avraham Shalom, des batailles ont été gagnées, mais la guerre a été perdue. Autrement dit, Israël n’a pas su créer une situation politique meilleure. En conclusion, tous font le même constat : celui d’une désespérance politique qui ne pourra se résoudre qu’en parlant avec tout le monde : le Fatah, le Hamas, le Hezbollah et... Ahmadinejad. "Même s’ils répondent mal, il faut continuer à parler, il n’y a pas d’autres choix."

Le Monde : "D’un strict point de vue journalistique, The Gatekeepers ("les gardiens") ne nous apprend rien de fondamentalement nouveau sur le conflit israélo-palestinien depuis l’occupation israélienne, en 1967, de la Cisjordanie, de Gaza, où plus d’un million de Palestiniens habitaient. En revanche, la franchise avec laquelle s’expriment ces six responsables, avec une liberté rare, même dans une autre démocratie, est autrement plus surprenante. Qu’il s’agisse des ravages de l’occupation ; des méthodes d’interrogatoires des prisonniers palestiniens ; de la technique des assassinats ciblés ; du manque de vision à long terme des différents premiers ministres israéliens, à l’exception d’Itzhak Rabin ; ou du prix à payer pour exercer une violence d’Etat dans la lutte antiterroriste. "Nous n’avions aucune directive des gouvernements successifs, nous ne savions pas dans quelle direction aller, explique Yaakov Peri. C’était toujours de la tactique, jamais de la vision stratégique."

À DÉCOUVRIR

La VOD moins chère et plus simple avec

Les cartes prépayées