CinéMutins

Se connecter / s'inscrire

Petite fille

VF • Accès : France • Durée : 01H25
Famille Lutte
Documentaire Réalisé par Sébastien Lifshitz (France, 2020) Produit par AGAT Films & Cie Proposé par Arte

Sasha, né garçon, se vit comme une petite fille depuis l’âge de 3 ans. Le film suit sa vie au quotidien, le questionnement de ses parents, de ses frères et sœur, tout comme le combat incessant que sa famille doit mener pour faire comprendre sa différence. Courageuse et intraitable, Karine, la mère de Sasha, mène une lutte sans relâche portée par un amour inconditionnel pour son enfant.
LE FILM SERA DISPONIBLE UNIQUEMENT EN TÉLÉCHARGEMENT

En savoir +

Revue de presse

Écran large : Magistral, passionnant, bouleversant, les adjectifs en viendraient à manquer pour qualifier la réussite de Petite fille. À partir d’un portrait sur la différence, Sébastien Lifshitz a l’intelligence de toucher à une humanité dans ce qu’elle a de plus universelle, et s’affirme définitivement comme l’un des meilleurs documentaristes en activité. Si vous ne pleurez pas devant son dernier chef-d’oeuvre, c’est que vous êtes mort à l’intérieur.

Les Inrockuptibles : "Petite Fille" n’est pas un documentaire militant, mais il évoque les nombreux problèmes de société [...] Petite Fille n’est pas un reportage journalistique, mais du cinéma. Tout y est filmé avec réflexion (on appelle ça la mise en scène). [...] un film bouleversant, devant lequel quiconque ne verse pas une larme devrait être considéré comme un sociopathe dangereux. Cette enfant, Sasha, c’est nous tous·tes.

Les Cahiers du cinéma  : Petite fille chemine lentement vers son personnage éponyme, par étapes, mettant d’abord en avant la forêt touffue des doutes maternels puis nichant en son milieu, point d’orgue de clarté verbale et d’émotion, la première consultation chez une pédopsychiatre spécialiste de la question.

Il était une fois le cinéma : Le réalisateur dresse le portrait d’une famille française, avec de véritables enjeux contemporains. Une « super-maman » qui ne supporte pas de voir sa fille exclue, et qui par amour sacrifie tout pour elle. On note même une récurrence du motif du papillon dans la garde-robe de Sasha qui pourrait paraître anodine, mais Petite fille, c’est aussi ça : l’histoire d’une chenille dans sa chrysalide, prête à éclore.
Article complet de Gaspard le Nouys Van Dyck à lire ici

Aussi réalisé(s) par Sébastien Lifshitz

La VOD moins chère et plus simple avec

Les cartes prépayées

Idée cadeau : offrez une carte VOD !