CinéMutins

Se connecter / s'inscrire

La bande à Bonnot

VF • Accès : France • Durée : 01H50
Connectez-vous ou créez un compte pour louer ou acheter ce film. La bande à Bonnot Location 7 jours • 4 €  ou 1 crédit VOD La bande à Bonnot Achat fichier • 8 €
Histoire Guerre & guerilla
Fiction Réalisé par Philippe Fourastié (France, 1968) Proposé par SND

Paris, 1911. Des ouvriers anarchistes font la connaissance du mécanicien Jules Bonnot, qui prend la tête du groupe. Ensemble, ils commettent d’audacieux hold-up et des meurtres. Octave Garnier, un poète, et sa maîtresse, surnommée Marie la Belge, rejoignent le gang. La violence se déchaîne et les autorités chargent le commissaire Jouin de les arrêter.
Avec Jacques Brel, Annie Girardot, Bruno Cremer, Jean-Pierre Kalfon...

En savoir +

Interprètes : Jacques Brel (Raymond Callemin, dit Raymond la Science), Bruno Cremer (Jules Bonnot), Annie Girardot (Marie la Belge), Jean-Pierre Kalfon (Octave Garnier), François Dyrek (Edouard Carouy), Dominique Maurin (Soudy), Armand Mestral (le commissaire Jouin), Michel Vitold (Kilbaltchiche), Pascal Aubier (Eugène Dieudonné), Anne Wiazemsky (La Vénus Rouge), Nella Bielski (Rirette Maîtrejean), Marc Dudicourt (le policier), Jacqueline Noëlle (la patronne du bordel), Léonce Corne (le préfet de police), François Moro-Giafferi (l’armurier), Fred Personne (l’encaisseur de la banque), Jean Mauvais (l’adjoint du commissaire), Jean-Michel Dhermay (un policier), Edmond Freess, Jean-Pierre Garnier, Eric Schlumberger, Victor Serge

PRESSE

Sens Critique : Tourné dans le contexte de Mai 1968, La Bande à Bonnot met en scène cette troupe d’idéaliste/anarchiste souhaitant la révolte mais tombant dans la criminalité. Centré autour de Jules Bonnot, mais surtout de Raymond Callemin dit Raymond la science, il semble que Philippe Fourastié s’intéresse bien plus à l’idéologie de ces gens-là plutôt qu’à leurs actes criminels, montrant leur vision du monde et selon eux l’importance d’une révolution, bien qu’il soit régulièrement caché dû à la traque de la police.

Différence avec la réalité

Dans le film Jules Bonnot tue des policiers et fait semblant d’être mort après l’assaut de la police au garage de Choisy-le-Roi. Puis il rejoint ses complices Octave Garnier et Marie la Belge à Nogent.

Dans la réalité Jules Bonnot fut assiégé dans ce garage le 28 avril 1912, et y trouva la mort. Le déploiement considérable des forces à Choisy et Nogent étaient analogues en 1912, mais le film n’en fait état que d’un siège situé à Nogent-sur-Marne. Dans les faits, le siège de Nogent-sur-Marne eut lieu du 14 mai 1912 à la villa Bonhoure, où Octave Garnier est retrouvé mort après l’assaut et René Valet encore vivant.

L’attaque de la Société Générale par la bande à Bonnot, premier "casse automobile" de l’histoire, s’est historiquement déroulée à l’agence de la rue Ordener, à Paris... Puis les malfrats fuient la capitale pour échouer sur les galets de Dieppe (Seine-Maritime). Par une étonnante pirouette scénaristique, l’attaque de la banque fut pourtant tournée à... Dieppe ! (devant une Société Générale sans conteste plus "parlante" cinématographiquement)

On peut aussi remarquer que Victor Kilbatchiche est représenté comme étant âgé, alors qu’il n’avait que 22 ans en 1912.

source Wikipedia

À DÉCOUVRIR

La VOD moins chère et plus simple avec

Les cartes prépayées

Idée cadeau : offrez une carte VOD !