CinéMutins

Se connecter / s'inscrire

Following Sean

VOST • Accès : Monde • Durée : 1h28
Connectez-vous ou créez un compte pour louer ou acheter ce film. Following Sean Location 7 jours • 4 €  ou 1 crédit VOD Following Sean Achat fichier • 8 €
Jeunes Famille Amérique du Nord
Documentaire Réalisé par Ralph Arlyck (États-Unis, 2004) Produit par Timed Exposures Proposé par Les Films du Paradoxe

En 1969 à San Francisco, dans un célèbre court métrage, un petit garçon de 4 ans, Sean, assis pieds nus sur un canapé, parle de fumer de l’herbe, d’habiter avec des accros aux amphets, et de flics qui "cassent des têtes". Trente ans plus tard, le réalisateur retrouve ce gamin, ses parents libertaires et sa mamie communiste. Mais les choses ne tournent jamais comme on le pense.

En savoir +

Vu par les mutins

Woodstock, les hippies, la Marijuana, le « power flower », « peace and love » et « babas cool » … Ces images d’Epinal ont masqué un autre aspect de la jeunesse américaine de cette époque dont ce documentaire montre un visage beaucoup plus cru et pathétique.
À travers le petit Sean, filmé en 1969 alors qu’il a 4 ans, l’année de Woodstock, on saisi ici à quel point, le pouvoir a préféré voir sa jeunesse s’entasser et se défoncer devant des concerts rock que de les retrouver dans les manifestations contre la guerre du Vietnam (même si souvent, l’un n’empêchait pas l’autre). Sans complaisance ce documentaire de Ralph Arlyck dresse un portrait de trois générations : Les grands-parents communistes activistes, les parents "libertaires" peu à peu détruits par leur mode de vie, et le petit Sean devenu grand dans un monde sans illusions... si loin de ses 4 ans. Un film lucide et émouvant, un vrai document pour résister à l’auto-abrutissement volontaire.

Revue de presse

Le Monde : "Avec une caméra 16 mm, Arlyck les a tous filmés pendant près de dix ans, et le résultat, qui mêle gracieusement des images contemporaines avec d’autres ressorties de ses archives des années 1960, est une invitation au voyage et à la réflexion historique."

Rolling Stone : "Un témoignage de grande valeur qui évolue entre l’intime et l’universel, entre l’instant volé et l’Histoire. Un document troublant à souhait."

L’Humanité : "D’un montage extrêmement judicieux qui mêle images d’hier et d’aujourd’hui, autre chose que la nostalgie ou la sympathie pour une époque lointaine. Following Sean n’est pas la chronique anachronique d’une Amérique périmée."

L’article de Marie-José Sirach dans l’Humanité

"Il surfe allègrement au milieu d’une foule hétéroclite de jeunes gens qui dansent, fument, parlent, chantent. La caméra le suit, sans jamais le perdre de vue. Sean court partout, se faufile dans tous les coins, toujours pieds nus. Il est contre les chaussures, contre les flics aussi. Il fume du hasch quand il n’en mange pas, dit-il. L’action se déroule à San Francisco, à la fin des années soixante, dans le quartier de Haight Ashbury. La révolution hippie est en marche et Sean, du haut de ses quatre ans, est tombé dedans à l’âge où d’autres apprennent sagement des comptines. Le visage de Sean crève l’écran. Il est le personnage central d’un court métrage réalisé par Ralph Arlyck en 1969. Le réalisateur a une vingtaine d’années à cette époque. Originaire d’une famille juive new-yorkaise, il a fait le voyage à « Frisco », la ville de tous les possibles. Étudiant en cinéma, il filme Sean et, à travers le garçon, trace le portrait d’une génération qui refuse la guerre du Vietnam, la société de consommation, en quête de liberté, d’amour et de soleil. Son film est présenté dans de nombreux festivals. Il croise la route de l’Enfant sauvage, et Truffaut le félicite chaleureusement.

Trente ans après, le réalisateur repart sur les traces de Sean et refait le voyage à San Francisco. Il retrouve un à un les principaux protagonistes de cette première histoire, à commencer par les parents de Sean. Son père, séparé de sa deuxième femme, vit dans une caravane. Il a tout du parfait looser, n’a rien et ne veut rien. Et sa posture, contre toute attente, défie l’ordre établi. Il est issu d’une famille conservatrice qui prône le rêve américain. Sa mère est aujourd’hui directrice de crèche. Elle est la fille d’un docker communiste, toute sa vie harcelé par les autorités, jadis convoqué devant la commission des activités anti-américaines.
Le film est ainsi construit qu’il raconte, au fil des rencontres et des paroles des principaux protagonistes, d’un montage extrêmement judicieux qui mêle images d’hier et d’aujourd’hui, autre chose que la nostalgie ou la sympathie pour une époque lointaine. Following Sean n’est pas la chronique anachronique d’une Amérique périmée. Le film raconte l’histoire de la gauche américaine, celle des progressistes américains qui ont combattu aux côtés de la République espagnole, contre le nazisme, contre la chasse aux sorcières, pour les droits civiques. Celle aussi de la génération hippie qui, à travers la contre-culture, hérite de ce même désir de liberté, tout en réfutant l’idée du travail dans la société capitaliste. Il manquait un maillon à l’histoire de cette Amérique-là. Ralph Arlyck l’a retrouvé. La quête de Sean - qu’est-il devenu ? comment a-t-il grandi ? quel homme il est aujourd’hui ? - constitue le fil d’Ariane qui démêle l’écheveau des souvenirs enfouis dans la conscience des citoyens américains, et résonne comme un défie à l’amnésie collective qui a frappé pendant quarante ans ce pays. Jusqu’au réalisateur lui-même, dont la propre histoire, celle de sa famille, se révèle à travers le film. Que reste-t-il de ces utopies aujourd’hui ? Que savons-nous de cette histoire, notre histoire ?
Sean apparaît au coin de Haight et Ashbury, qu’il a quittée depuis des lustres. Il a trente et un ans. Travaille dur comme électricien. Adore son demi-frère. Il a une bouille sympathique. C’est un chic type."

Marie-José Sirach, L’Humanité, 2005.

Fiche technique

Réalisation : Ralph Arlyck
Image : Ralph Arlyck, Tom Tucker
Son : Dan Gleich
Montage : Malcolm Pullinger

À DÉCOUVRIR

La VOD moins chère et plus simple avec

Les cartes prépayées

Idée cadeau : offrez une carte VOD !