CinéMutins

Se connecter / s'inscrire

A partir du 1er décembre : Mocky sans Mocky

VF • Accès : Monde • Durée : 01H00
Sur le cinéma Prochainement (inédit)
Documentaire Réalisé par Bernard Sasia, Clémentine Yelnik (France, 2019) Produit par Ex Nihilo

Ivre de sa liberté de créer dans l’ombre, un monteur de Cinéma s’aventure avec jubilation dans l’œuvre du cinéaste Jean-Pierre Mocky qu’il démonte et remonte en toute liberté.

En savoir +

Plutôt que de prendre des médicaments, les armes ou le pouvoir, un Monteur de Cinéma décide de se faire une "cure de Mocky ". Il imagine en Jean-Pierre Mocky un oncle idéal. Il se projette dans les personnages de ses films, Aznavour, Michel Blanc, Sylvia Kristel… Il attaque la politique et le pouvoir, le sexe et l’amour, la pédophilie et la corruption. Devant son écran, avec la souris de son ordinateur, il s’invente des vies de cinéma. Être ou ne pas être. Ivre de sa liberté de créer dans l’ombre, il déjoue un complot ourdi contre le cinéma de Mocky par l’Araignée qui ne supporte pas l’éclat trop vivant d’un visage et tisse sa toile anesthésiante et destructrice sur la mémoire vive du monde.

Revue de presse

Bande à part : « Après Robert sans Robert, où ils jouaient avec le cinéma de Guédiguian, Bernard Sasia et Clémentine Yelnick tapent l’incruste chez Jean-Pierre dans Mocky sans Mocky. Chahuter ses films, les démonter et remonter pour en proposer une visite désordonnée, iconoclaste et joyeuse, c’est plus qu’un prêté pour un rendu, c’est assumer l’essence même de ses images et réactiver tous leurs sens. » Isabelle Danel

Politis  : « Ce travail de reconfiguration, de samplage ou de cut-up (ou plus exactement de mashup quand il s’agit de cinéma) donne un film qui à la fois revisite un auteur et diffuse une petite musique personnelle où s’exprime le regard de Bernard Sasia et de Clémentine Yelnik sur le cinéma et sur le monde. » Christophe Kantcheff

Télé câble sat : « Un docu à la fois personnel et original ! Il sort des codes classiques et livre, à sa manière, un bel aperçu de l’œuvre de Mocky. »

Laurent Roth : « Joyeusement libertaire, cette fois-ci le montage est une partouse sur pelouse, offrant à tous les regards l’essence même du cinéma de Mocky, qui, même s’il bouffe du curé, croit à la résurrection de tous dans tous les corps... C’est vertigineux donc. »

Biographie des réalisateurs


Le chef Monteur et la comédienne-auteur ont réalisé à quatre mains en 2013 "Robert sans Robert" et en 2018 "Mocky sans Mocky".

Bernard SASIA
Depuis sa sortie de l’IDHEC en 1982, Bernard Sasia a monté plus de 30 long-métrages avec Robert Guédiguian (21 films), Safy Nebbou (5 films), Delphine de Vigan, Zabou Breitman, François Dupeyron…, de nombreux documentaires avec Pierre Carles, Christophe Otzenberger, Stéphane Mercurio, Marie Agostini…, des magazines (Striptease, Brut, Cinéma Cinéma).
Soucieux de transmettre son expérience de Chef Monteur, il intervient dans la formation des élèves et des professeurs (La Femis, Le Satis, l’Éducation Nationale…)

Clémentine YELNIK
Auteure, elle écrit et joue "D’où va-t’on ?", un regard singulier sur le génie bancal de l’Homme, sondé par le journaliste radio imaginaire à voix de Pierre Carles. Et "La nuit d’un roi", hommage aux acteurs et aux théâtres.
Comédienne, elle joue avec Ariane Mnouchkine huit ans au Théâtre du Soleil…, puis avec Paul Golub, Marie Montegani, François Cervantès, Antoine Chalard et Florent Malburet (Elephant Man interrompu par le covid 19, sera repris en 2021/22 !)
Chercheuse en scène du clown à la tragédie d’hier et d’aujourd’hui, elle accompagne et dirige des acteurs novices ou professionnels, et des apprentis circassiens de l’Académie Fratellini

Aussi réalisé(s) par Bernard Sasia, Clémentine Yelnik

À DÉCOUVRIR

La VOD moins chère et plus simple avec

Les cartes prépayées