CinéMutins

Se connecter / s'inscrire

Raymond Depardon

Raymond Depardon a commencé par se faire un nom à l’âge d’or du photo-reportage au sein de l’agence Gamma. Passé à la caméra, il a vite trouvé son écriture cinématographique. Il est considéré aujourd’hui comme un des plus grands documentaristes de ces trente dernières années.

En savoir plus

Raymond Depardon a beaucoup filmé des institutions qui, jusque-là, était rarement ou pas du tout accessibles aux cinéastes documentaires : Psychiatrie, urgences, commissariats, tribunaux...

L’approche patiente, la discrétion, la maitrise technique de la photographie, un sens du cadre exceptionnel, une grande complicité avec sa compagne et opératrice son Claudine Nougaret, lui ont permis d’approcher et de se faire oublier des policiers, reporters, juges, médecins, patients, journalistes, reporters, stars du showbiz et de la politique puis, finalement avec plus de difficultés, du monde paysan qui l’intimidait plus que tout.

Son film sur la campagne présidentielle de Valéry Giscard d’Estaing (1974, une partie de campagne) est un des premiers du genre et probablement un des seuls non contrôlé par les "communicants", comme il est devenu l’usage par la suite. Le futur président apparait dans sa froideur et son talent politique, comme un homme seul, que Depardon filme sans complaisance ni hostilité. Le plan final, où la caméra arrête de suivre le président à peine élu, pour le laisser monter dans ascenseur et s’envoler vers le sommet du pouvoir résume à lui seul la force du cinéma de Depardon, celui d’un grand photographe qui sait résumer un long discours en une seule image.
Le film sera interdit par Giscard d’Estaing jusqu’en 2002. Il faut du temps pour digérer le cinéma !

Depardon passera beaucoup plus de temps par la suite à essayer de raconter le monde paysan, dont il est issu par ses parents, à travers sa fresque Profils paysans qui se termine par La vie moderne. Une approche plus longue puisqu’il procèdera en trois films-étapes, avec une caméra qui se pose et toujours cette recherche du plan qui raconte et produit de grands moments de cinéma.

Entretien radio France Culture

- Raymond Depardon, l’intégrale en cinq entretiens (2006)

Les autres collections

La VOD moins chère et plus simple avec

Les cartes prépayées