CinéMutins

Se connecter / s'inscrire

Putain d’usine

VF • Accès : Monde • Durée : 52 mn
Connectez-vous ou créez un compte pour louer ou acheter ce film. Putain d'usine Location 7 jours • 3 €  ou 1 crédit VOD Putain d'usine Achat • 6 € Acheter le DVD sur laboutiquedesmutins.org
Travail Lutte
Documentaire Réalisé par Rémy Ricordeau (France, 2006) Produit par Zarafilm Proposé par Les Mutins de Pangée

Librement adapté du livre Putain d’usine de Jean-Pierre Levaray, le film s’attache à restituer son témoignage et celui de quelques-uns de ses collègues sur leur quotidien de salariés dans une usine chimique. En levant le voile sur les non-dits de la condition ouvrière, ils s’interrogent sur le sens de leur travail, sur les finalités du salariat et plus généralement sur les contradictions d’une société dans laquelle chacun, à des degrés divers, s’en ressent tout autant la victime que le complice involontaire.

En savoir +

Entretien avec Rémy Ricordeau

Réalisé par Alain Chêne pour le magazine en ligne Regardez Les Hommes Danser


REGARD 154 - INVENTAIRE AVANT LIQUIDATION &... par regardezleshommesdanser

La presse en parle

Le Monde diplomatique : Les ouvriers sous l’œil des cinéastes (par Philippe Person)
Reprenant le titre du livre de Jean-Pierre Levaray , Ricordeau suit les pas de ce dernier, qui se définit « comme un ouvrier qui écrit et pas comme un écrivain ». En sa compagnie et celle de ses camarades, il décrit le quotidien dans une usine chimique classée Seveso 2, et s’interroge plus directement sur le sens du mot « ouvrier », sur ces « hommes en bleu » qui proclament envers et contre tout que « les valeurs humaines, ce sont les valeurs ouvrières ». Le cinéaste leur laisse la parole sans intervenants extérieurs, même favorables à leur cause. S’il en ressort que c’est l’habitude et le salaire qui les motivent pour « aller bosser », ces travailleurs souvent quadragénaires continuent de revendiquer une fierté particulière. Une contradiction bien résumée par ce propos de l’un d’entre eux rêvant à l’avenir de son fils : « J’aimerais qu’il reste ouvrier dans la tête mais qu’il n’ait pas les conditions de vie d’un ouvrier. » Lire l’article complet sur le site du diplo

Cinéma l’Univers - Lille : La musique, la beauté des images viennent là encore renforcer les paroles fortes du film. Ceux que Rémy Ricordeau interrogent ne sont pas dans la résignation. Ils questionnent leur rapport à la vie, pointent les peurs qui nous empêchent d’oser faire un pas de côté, et laissent entrevoir que quelque chose est sérieusement en train de changer. C’est déjà un désir, bientôt une nécessité : inventer d’autres pratiques politiques, d’autres rapports sociaux…

Aussi réalisé(s) par Rémy Ricordeau

À DÉCOUVRIR

La VOD moins chère et plus simple avec

Les cartes prépayées