CinéMutins

Se connecter / s'inscrire

Gilles Perret

Depuis 2009, Gilles Perret enchaîne les tournages de documentaires sur des problématique économiques et sociales avec un intérêt plus ouvertement politique depuis quelques années, enchaînant les succès en salles avec de nombreux débats.

En savoir plus

Gilles Perret a commencé à tourner en Haute-Savoie et a réalisé de nombreux documentaires depuis 1999, notamment pour France 3.
En 2004, il réalise 8 clos à Évian avec son complice Fabrice Ferrari, autour de la confrontation entre les dirigeants du G8 et des manifestants altermondalistes.

En 2009, sort Walter, retour en résistance sur la vie et les convictions de Walter Bassan, qui est à l’origine du premier rassemblement le 4 mai 2007 sur le plateau des Glières en opposition à la venue de Nicolas Sarkozy qui essayait alors de récupérer la mémoire des anciens résistants.
Gilles Perret fait partie des fondateurs de l’association Citoyens résistants d’hier et d’aujourd’hui, née des rassemblements citoyens au plateau des Glières de 2007 et de 2008. La projection en 2009 à Montpellier du film dans lequel apparaît Stéphane Hessel, fait prendre conscience à Sylvie Crossman, fondatrice d’Indigène éditions, du sens de la parole d’Hessel. Il est par ailleurs à l’origine du livre Indignez-vous ! qui fut un immense succès en librairie.

De mémoire d’ouvriers fait revivre celle des ouvriers de Savoie, le réalisateur-montagnard n’ayant jamais oublié qu’il est le fils d’un ouvrier militant syndical à la CGT.

Son documentaire Les Jours heureux (2013) poursuit la démarche entamée quelques années plus tôt avec Walter Bassan autour des acquis de la Résistance françaises et fait revivre l’esprit du Programme du Conseil national de la Résistance.

De la même manière, Gilles Perret rend hommage au fondateur de la Sécurité Sociale, Ambroise Croizat, et aux débuts de la Sécurité sociale en France dans La Sociale (2016). Le succès du film au cinéma est énorme pour un documentaire. Dans l’élan des nombreux débats qui ont accompagné le film en salles, pendant trois mois, Gilles Perret suit Jean-Luc Mélenchon dans sa campagne pour l’élection présidentielle de 2017 et en sort un long-métrage : L’Insoumis, refusé par de nombreux distributeurs et cinémas, Mélenchon ayant fait un score important aux présidentielles au point de le rendre infréquentable pour certains milieux culturels soucieux de ne pas déplaire au pouvoir en place.

Gilles Perret coréalise en 2019 un documentaire sur le mouvement des Gilets jaunes avec le député picard de la France Insoumise François Ruffin. Pendant une semaine, ils parcourent la France pour récolter de nombreux témoignages de Gilets jaunes : J’veux du soleil bat tous les records en sortant au cinéma quelques semaines seulement après le tournage, en plein mouvement des Gilets Jaunes et en rassemblant un public impressionnant et enthousiaste.

En 2020, à la sortie du confinement "Coronavirus", Gilles Perret, fait partie notamment avec le cinéaste Gérard Mordillat, des fondateurs du CNNR, le Conseil national de la Nouvelle Résistance dont il est le secrétaire.

Les autres collections

La VOD moins chère et plus simple avec

Les cartes prépayées