CinéMutins

Se connecter / s'inscrire

La vieille dame indigne

VF • Accès : Monde • Durée : 01H34
Connectez-vous ou créez un compte pour louer ou acheter ce film. La vieille dame indigne Location 7 jours • 4 €  ou 1 crédit VOD La vieille dame indigne Achat fichier • 8 €
Comédie Famille Féminisme
Fiction Réalisé par René Allio (France, 1964) Proposé par Universciné, Shellac

À Marseille, Madame Bertini se retrouve seule à la mort de son mari. Tous ses enfants sont mariés et dispersés dans la région, comme Gaston qui a réussi dans les affaires. Seul le maladroit Albert est resté à Marseille.

Entre amour filial et intérêt pour l’héritage, ses deux fils aînés cherchent à accaparer leur mère. Mais elle décline leur invitation. Avec le peu d’argent reçu des ventes de l’imprimerie familiale et des biens qui avaient constitué son quotidien jusqu’alors, elle s’achète une petite voiture et, sous les yeux éberlués de son petit- fils Pierre, part à l’aventure en compagnie d’une jolie serveuse, Rosalie, jeune femme libre, pour laquelle elle s’est prise d’amitié…
Avec : Sylvie, Malka Ribovska, Etienne Bierry, Victor Lanoux... Musique et chanson de Jean Ferrat.

En savoir +

"La personnalité de Brecht me séduit beaucoup. J’ai travaillé sur son œuvre au théâtre, j’ai été très influencé parce qu’il a fait, par ce qu’il a écrit. Disons que je fais partie de ces gens qu’ on appelle les brechtiens. Mais c’est d’abord que cette histoire m’a séduit, qu’elle a éveillé en moi des souvenirs personnels, familiaux. En la lisant, je me suis dit immédiatement : quel merveilleux film. Je crois le film fidèle à la nouvelle, mais je suis aussi certain d’y avoir mis beaucoup de choses personnelles, sur mon métier, sur mon travail. Je pense évidemment que c’est un film fidèle à l’esprit de Brecht... Cela dit, il existe sans doute une esthétique cinématographique qui pourrait correspondre à ce que Brecht cherchait au théâtre. Mais je ne crois pas qu’elle consiste à transposer tout bêtement au cinéma les formes, les approches, les solutions que Brecht avait trouvées au théâtre... On peut bien sûr imaginer un cinéma avec des songs, des cartons. Mais c’est une idée un peu primaire... Il faudrait plutôt une identité d’approche au niveau de ce qu’on aime, de ce qu’on choisit, mais sans reprendre les solutions. Les formes viendront après, et d’elles-mêmes."
René Allio

Revue de presse

Le Monde : "C’est un bien joli film qu’a réalisé René Allio. Un film intelligent, discret, pudique, sensible, spirituel. Un film inattendu. Une étrange petit " enclave dans la production cinématographique courante.
Le sujet est de Bertolt Brecht, qui on avait fait une nouvelle. De son héroïne, Mme Bertini, Brecht écrivait : " À bien voir les choses, elle vécut successivement deux vies. La première en tant que fille, femme et mère, et la seconde simplement en tant que Mme B., personne seule, sans obligations, aux moyens modestes mais suffisants. La première vie dura environ soixante ans. La seconde pas plus de dix-huit mois. "
C’est cette seconde vie que nous raconte René Allio. Le film commence à la mort du mari de Mme Bertini. Jusqu’à ce jour, la vieille dame a vécu au milieu de ses casseroles, de ses enfants, des mille servitudes de l’existence quotidienne. Et voilà que brusquement elle découvre, au-delà de cet univers étroit et mesquin, un autre univers, un monde plein de douceurs, de surprises, de joies très simples, mais qui n’ont pas de prix à ses yeux - la joie de se promener, seule et libre, dans les rues d’une grande ville, la joie de déguster une glace à la terrasse d’un café, la joie de se payer ce qu’on s’est toujours refusé, la joie enfin d’être égoïste."

COFFRET DVD RENE ALLIO

- Les histoires de René Allio - Vol. 1 (4 DVD - LIVRE)

L’affiche de l’époque

Aussi réalisé(s) par René Allio

La VOD moins chère et plus simple avec

Les cartes prépayées

Idée cadeau : offrez une carte VOD !