CinéMutins

Se connecter / s'inscrire

La corruption

VOST • Accès : France • Durée : 01H22
Connectez-vous ou créez un compte pour louer ou acheter ce film. La corruption Location 7 jours • 4 €  ou 1 crédit VOD La corruption Achat fichier • 8 €
Drame
Fiction Réalisé par Mauro Bolognini (Italie, 1963) Proposé par SND

Stefano est un adolescent timide et sensible qui vient de terminer ses études en Suisse et qui envisage de devenir moine. Mais son père, riche éditeur milanais, qui nourrissait l’ambition de voir son fils lui succéder, refuse et l’emmène en croisière avec une jeune femme pour lui ôter cette idée de la tête...

En savoir +

Avec : Alain Cuny, Rosanna Schiaffino, Jacques Perrin, Isa Miranda, Filippo Scelzo, Bruno Cattaneo, Renato Montalbano

Revue de presse

DVD Classik : "La Corruption prolonge la veine sociale initiée par Mauro Bolognini au contact de Pier Paolo Pasolini. Après des débuts impersonnels durant les années 1950 dans le registre de la comédie populaire (mais qu’il rehaussait toujours de sa maîtrise formelle), la rencontre avec le futur réalisateur de Mamma Roma entremêla propos engagé et visuel puissant, la connaissance des mœurs urbaines de Pasolini s’articulant au sens du drame de Bolognini dans le diptyque romain Les Garçons (1959) / Ça s’est passé à Rome (1960) ainsi que dans Le Bel Antonio (1960). Cette veine sociale se prolongerait donc même après la fin de leur collaboration quand Bolognini aborderait enfin son registre privilégié du film en costumes dans La Viaccia (1961), et donc dans le registre contemporain de La Corruption. Le film peut se voir comme une sorte de précurseur plus incarné de Prima della rivoluzione (1964) de Bernardo Bertolucci, le questionnement de ce dernier se perdant dans un style trop précieux et référencé. Les deux films dépeignent un jeune héros idéaliste qui va se confronter à la fin des utopies. Chez Bertolucci, il s’agira de la vacuité des idéaux politiques et plus précisément marxistes que reniera un personnage superficiel et vaniteux."
Article complet à lire ici

Le blog du cinéma : "Au début des années 1960, l’Italie connaît un boom économique. L’industrie est en plein développement et de grandes fortunes, obtenues généralement de manières contestables, apparaissent. C’est l’époque des grands entrepreneurs qui ne pensent qu’à s’enrichir égoïstement, qu’importe les conséquences. Le titre LA CORRUPTION pourrait faire allusion à une corruption financière. Mais le réalisateur Mauro Bolognini nous parle en fait de la corruption de l’Homme et de son âme, qu’il généralise au monde qu’il observe."
La suite de l’article à lire ici

Aller plus loin

B comme Mauro Bolognini, la vie avant la forme. L’émission Plan large de France Culture consacrée à Bolognini à écouter ici

Aussi réalisé(s) par Mauro Bolognini

À DÉCOUVRIR

La VOD moins chère et plus simple avec

Les cartes prépayées

Idée cadeau : offrez une carte VOD !