CinéMutins

Se connecter / s'inscrire

Jean-François Gallotte

Le cinéaste Jean-François Gallotte est un visage connu du cinéma et de la télévision pour avoir énormément joué la comédie depuis les années 1980.
Il fut aussi un des animateurs de la radio libre Carbone 14 dont il réalisa le film, sélectionné au festival de Cannes en 1983.

En savoir plus

A travers ses long-métrages, Jean-François Gallotte a toujours réussi à restituer l’énergie de son époque, porté par un flot de liberté, de générosité et d’humour qui caractérisent ce personnage hors norme.

Voici ici la plupart de ses films, pour la première fois accessibles en ligne.
En 1976, Jean-François Gallotte a réalisé son premier long-métrage de fiction, Point final à la ligne, qui remporte le prix du public du festival de Belfort.

1982, un court-métrage : Déraison ordinaire

1983, Carbone 14, le film, sélectionné au festival de Cannes. Edité en DVD par Les Mutins de Pangée

1984, Long-métrage de fiction : Le Chien avec Micheline Presle et Jean-Luc Bideau, aussi sélectionné au Festival de Cannes.

1984, c’est aussi l’année d’une fiction pour la télévision, J’arrive, écrit avec Jean Teulé, sur la base de sa bande dessinée. Un film plein de trouvailles artistiques utilisant les techniques vidéos de l’époque. Il a été commandé par FR3 pour les fêtes de Noël mais qui ne sera jamais diffusée tellement il déroute la direction de la chaîne incarnée à l’époque par Serge Moati.

1988, Jean-François Gallotte obtient la mention spéciale du jury au festival du film d’humour de Chamrousse avec son nouveau long métrage Jamais deux sans trois.

1993, il réalise Igor !, un voyage dans la peau d’un toxicomane, son cousin... avec une telle complicité, qu’un spectateur non averti pourrait y voir un film de fiction surréaliste mais le personnage est bien réel et le tournage du documentaire rocambolesque. Jamais un toxicomane, sa compagne et sa famille ne se sont laissés filmés de la sorte. Le film est diffusé à la télévision dans l’excellente émission La 25ème heure présentée par Jacques Perrin. Il faudra attendre longtemps pour redécouvrir le film édité en DVD par Les Mutins de Pangée.

Jean-François Gallotte va alors beaucoup se diriger vers la comédie, au cinéma, au théâtre et à la télévision. Des sketches réalisés pour et avec Raphaël Mesrahi, quelques block busters comme Ducobu, La vérité si je mens, ou encore ses nombreuses apparitions dans Groland, vont le rendre populaire, ce qu’il ne l’empêche pas de s’engager dans le cinéma libre d’auteur et le théâtre et de soutenir énormément le court-métrage et des jeunes réalisateurs pour qui il tourne avec passion et sans un rond.

Ça sera ensuite l’aventure de la télé libre Zalea Tv (2000-2007) dans laquelle Jean-François Gallotte est un des animateurs permanent. Engagement militant, qu’il partage aussi avec son goût pour la CGT et ses engagements communistes. Jean-François Gallotte participe activement aux mutins de Pangée et notamment à une réalisation collective sous forme de web-série : Faut Pas Mollir ! pendant la campagne électorale de Jean-Luc Mélenchon en 2012 et le début du mandat de François Hollande... un comédie dramatique donc.

2010, La vie est dure ? Non c’est le travail qui est dur ! un court métrage coréalisé avec Aurélie Martin en préambule à un long métrage tourné en équipe réduite avec Aurélie au cadre :

2014 : Louise , un long-métrage avec Claudine Baschet, Charlotte Sohm, Julie Marboeuf et François Frapier (Prix du scénario et mention spéciale à l’actrice Claudine Baschet au festival "Drôles de Dames" à Carbonne), édité en DVD par Les Mutins de Pangée

ENTRETIEN AVEC JEAN-FRANçOIS GALLOTTE POUR HORS-SERIE en 2016

Les autres collections

La VOD moins chère et plus simple avec

Les cartes prépayées